25/04/2008

voici la fin du Perou en super bref car je viens de perdre les 25 photos que je m appretais a poster... moi et l informatique...

1

Aigles observes lors de notredepart dans la foret. On a loue un bateau et un guide et on est parti 3jours dans une foret plus ou moins vierge (en tout cas bien plus que la foret de soignes... rires...). On dormait dans de petits villages qui semblaient tout etonnes de voir arriver des blancs... moments magiques, rencontres magnifiques.

2

Sur le chemin (en fait on etait sur l eau) on a aussi vu des paresseux dont voici un specimen qu on a pu toucher. Faut dire qu au niveau vitesse, on est assez avantages avec ce genre de bestiolle qui depasse pas les 3Kmh...

3

Et nous voici, entrant pour trois jours dans la foret... c est y pas beau...

4

Nuit tombante sur un des village aui nous a accueilli... Attention, c est l heure des moustiques et on est pour eux, un met de choix. On ne va pas tarder a se barricader dans nos moustiquaires.

6

Marche dans la nature luxuriante, variee et dense de la foret. La on s en va visiter un village ''au fin fond de la jungle''. Les indiens sont sympas, curieux. Ca nous change de ceux rencontres dans les villes qui ''jouent'' aux sauvages plus sauvages que les sauvages. Ceux rencontres dans le foret sont plus cools, ne nous harcellent pas avec leurs artisanats qu ils veulent nous vendre (puisque ce qu ils font, est utilitaire pour eux)

8

Dedicace a pepere... Sur la riviere, on a peche (poisson qu on a mange bien sur, et au petit dej encore). Mais en foret, il n y a pas de canne a peche, juste un fil et un amecon qu on tient dans la main. Sensation impressionnantes sur le bateau qui derive sur le riviere, entre les arbres, quand un poisson attrappe le bout de... poisson qui sert d appat.

10

Sieste sur notre petit bateau. Vous voyez Julien en plein effort... Sacre Julien qu a monte son hamac sur la barque. C est que ca fatigue la foret...

11

Folie hamacale sur le Henry3, gros bateau de metal qui nous a amene nous et tout un tas de marchandises (du PQ au camion en passant par les bouteilles vides et les pneus ou les motos) de Pucalpa a Iquitos (La ville perdue dans la foret). Lamazone est un fleuve magnifique et ennorme.

16

D ailleurs nous voila dans les environs dIquitos, en train de marcher dans l eau, entoures de vegetation, a la indiana jones. On rejoint un village a moitie preserve de la folie occidentale et de son expension intempestive. Quand on est arrive (sans s annoncer) Les femmes etaient torse nu. Grand momnent

17

De retour du Village, ou julien a achete ce magnifique colier qui le fait ressembler a un shaman. Il tient deux brochettes de suris, les fameux vers au gout de nousette cuits au barbec et qui m ont donne tant de peine (4h de demangeaisons brulantes avec un sacre mal de bide). Je le referai plus...

22

Nous en barque louee cette fois sans guide naviguant entre les maisons flotante dun village construit sur l eau. Un peu a la maniere venise mais sans les pilotis (tout flotte) et en moins riche. Ce jour la, le soleil nous a bien crame, surtout Julien.

21

Et meme Sylvie a rame...

25

Derniere soiree au Perou, avec Julien... Soiree memorable et au combien ethilique...

20:15 Écrit par Nico, Sylvie et Eliot dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

ca marche!!! Le Perou: De Lima a Pucalpa...

pelican

Pelicans observes sur la plage a Lima, pres du port. Julien, en bon guide nous a montre Lima sous ses meilleurs hospices. Du coup, lui qui n aime pas cette ville nous en a presente les plus beaux endroits et... et bien nous, on aime bien Lima. La on est sur le port, apres avoir deguste un ceviche (poisson cru ''cuit'' dans du citron, delicieux), on regarde avec emmerveillement ces pelicans qui attendent qu'un pecheur distrait laisse tomber un poisson de sa nasse, qu il ramene de sa journee de peche... les feneants...

bus lima

Bon, Lima c est beau mais ca reste une capitale, avec sa polution, son bruit et... ses bus...

route effondree

Sur la route reliant Lima a Pucalpa. La route s est effondree a cause de lerrosion de la rivierre qui coule en dessous. Des camions attendaient, bloques depuis 2jours. Leurs marchandises perrissables commencant a mechamment vieillir, ils ont commece a vider leurs camions et a organiser une sorte de marche improvise. Certains ont meme cuisine des poulets qu ils transportaient... apocalypse enchanteresse...

ribambelle

Ribambelle des gens traversant le petit bout de rivierre a pied. Ambiance... Vous voyez Julien et Syl?

ju boue

Julien a pied nus pour ne pas salir ses chaussures et ainsi se couper mechament le pied dans les cailloux boueux. Nous on a laisse les notres, l'entrainement du pantanal sans doute nous en a convaincu...

ju traverse
Julien qui traverse dans les decombres de la route. 

port pucalpa

Et pòur finir, on est arrive a Pucalpa dont voici le port...

bar amiel

...ou nous avons deguste un (en fait 4) cruchon de miel de canne, sorte d alcool de canne a sucre super sucre melange a divers jus. Le cadre de ce cafe etait magnifiquement rustique... parfait pour nos retrouvailles avec julien dans notre premiere ville atteinte ensemble dans les pires deboires... mais que de souvenirs.

19:02 Écrit par Nico, Sylvie et Eliot dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |